Mil Mi-6

Cet article est une ébauche concernant un aéronef.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources ().

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références »

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Mi-6
Image illustrative de l’article Mil Mi-6
Vue de l'hélicoptère.

Rôle Hélicoptère de transport lourd
Constructeur Mil
Premier vol
Date de retrait Toujours en service
Nombre construit 925
Équipage
5
Motorisation
Moteur Soloviev D-25V
Nombre 2
Type Turbine
Puissance unitaire 5 425 ch
Nombre de pales 5
Dimensions
Image illustrative de l’article Mil Mi-6
Diamètre du rotor 35 m
Longueur 33,18 m
Hauteur 9,86 m
Masses
À vide 27 240 kg
Charge utile 12 000 kg
Maximale 42 500 kg
Performances
Vitesse de croisière 250 km/h
Vitesse maximale 300 km/h
Plafond 4 500 m
Distance franchissable 620 km
modifier Consultez la documentation du modèle

Le Mil Mi-6, (code OTAN Hook) est un hélicoptère de transport lourd de fabrication soviétique dont le prototype fait son premier vol en 1957. Long de presque 42 m, il est resté pendant plus de 10 ans non seulement le plus grand hélicoptère du monde mais aussi le premier hélicoptère à turbine soviétique. Un certain nombre de records furent franchis au cours des essais en vol comme l'emport d'une charge utile de 20 117 kg, une masse supérieure à la masse à vide du plus grand hélicoptère non soviétique de cette époque, le Sikorsky CH-54 Skycrane.

Conception

En 1954, l'URSS commença l'étude d'un hélicoptère de transport lourd pour un usage civil aussi bien que militaire. Le premier prototype décolla pour la première fois le . Cinq appareils de développements furent assemblés, ceux-ci furent ensuite suivis de 30 appareils de présérie.

La production de cet hélicoptère dura jusqu'en 1981.

Caractéristiques

Il se distingue en particulier par ses réservoirs extérieurs et des ailettes latérales qui participent pour 20 % à la portance totale (en vol de croisière). De plus il possède comme de nombreux hélicoptères Mil un rotor principal à 5 pales.

En tant qu'hélicoptère de transport militaire, le Mi-6 peut transporter jusqu'à 70 soldats équipés. L'accès se fait par la porte arrière de la cabine. Le Mi-6 peut également transporter des charges militaires volumineuses ou palettisées. En version civile, le Mi-6 peut emporter jusqu'à 120 passagers (65 en version avec sièges type avion de ligne). La charge utile interne indiquée atteint 12 tonnes. En version hôpital volant, le Mi-6 peut emporter jusqu'à 41 brancards et deux ambulanciers. Un crochet d'élingue situé sous le fuselage peut soulever une charge de 9 tonnes.

L'un des emplois possibles est celui de grue volante bien que la société Mil ait développé pour ce type de missions un autre modèle, le Mi-10. Le Mi-6 sert en particulier à récupérer les capsules spatiales Vostok après leur atterrissage.

Engagements

Il fut avec le MI-26 l'un des acteurs majeurs de la catastrophe de Tchernobyl. L'appareil servit de plate-forme pour larguer sable, plomb et autres produits au-dessus du réacteur après l'explosion. Au moins 6 appareils ont été utilisés. Leurs épaves irrémédiablement irradiées, sont stockées à jamais au sein de la zone d'exclusion du réacteur (51° 09′ 15″ N, 29° 59′ 01″ E).

Versions

  • Mi-6 : Transport
  • Mi-6A : Transport
  • Mi-6P : Transport de VIP
  • Mi-6PS : Recherche et sauvetage
  • Mi-6PZ : Lutte contre les incendies
  • Mi-6S : Évacuation sanitaire, équipé de 41 civières
  • Mi-6T (Hook-A) : Soutient logistique des zones de combat
  • Mi-6VKP (Hook-B) : Poste de commandement
  • Mi-6VUS/Mi-22 (Hook-C) : Poste de commandement modernisé
  • Mi-6YaSh (Hook-D) : Doté d'un radar latéral

Utilisateurs

Utilisateurs militaires Cet appareil construit en URSS en plus de 860 exemplaires a été exporté dans de nombreux pays.

Utilisateurs civils

Voir aussi

Liens

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Mil Mi-6, sur Wikimedia Commons
  • fiche technique Mi-6 sur Strategic-Bureau
  • Archives aéro. de von Karl Eichhorn
  • Mil Mi-6 bei avia.russian.ee (partiellement en anglais)
  • Photos de l'extérieur et de l'intérieur
v · m
Hélicoptères produits par Mil
Mi-1 • Mi-2 • Mi-3 (en) • Mi-4 • V-5 (en) • Mi-6 • V-7 (en) • Mi-8 • Mi-9 • Mi-10 • Mi-12 • Mi-14 • Mil V-16 (en) • Mi-17 • Mi-18 • Mi-19 • Mi-20 (en) • Mi-22 • Mi-24 • Mi-25 • Mi-26 • Mi-27 • Mi-28 • Mi-30 • Mi-32 • Mi-34 • Mi-35 • Mi-36 • Mi-38 • Mi-40 • Mi-42 • Mi-44 • Mi-46 • Mi-52 • Mi-54 • Mi-58 (en) • Mi-60 (en)
v · m
Avion multirôle (chasseur-bombardier) Cocarde russe
Avion de chasse et de supériorité aérienne
Avion d'attaque au sol
Bombardier (aviation à long rayon d'action)
Avion d'entraînement
Avion de transport
Avion de patrouille maritime
Avion bombardier d'eau
Avion de reconnaissance
Avion ravitailleur
Aéronautique navale
Hélicoptères des Forces aéromobiles de l'Armée de terre
Drone
Retiré du service dans les années 2000
  • icône décorative Portail de l’histoire militaire
  • icône décorative Portail de l’URSS
  • icône décorative Portail des hélicoptères